Mondial des CCE à Bali

françoise-nauton-mondial-cce

Françoise Nauton et Agnès Jullian sont parties au Mondial des CCE à Bali en octobre dernier.

Le mondial s’est déroulé les 4 & 5 Octobre dernier autour du thème “Autre monde, vues d’Asie Pacifique”. Ces 2 jours ont été l’occasion de découvrir le potentiel mais également la complexité de la zone Asie Pacifique qu’il est particulièrement difficile d’appréhender à distance tant elle est différente de ce que nous voyons et vivons en Europe. A elle seule cette zone représente 60% de la population Mondiale et 60% de la croissance mondiale pour seulement 45% du PIB Mondial. Elle couvre de telles diversités linguistiques, culturelles et géographiques qu’il est en fait impossible parler de « zone ». Cette étape de découverte était donc incontournable pour en prendre la mesure.

En tout plus de 500 personnes, CCE et entreprises invitées ont fait le déplacement. La très bonne coordination d’actions avec BPI France et Business France a mis en lumière la puissance des moyens de l’action publique au service du déploiement international des entreprises et au rayonnement des savoir-faire français sur la scène internationale.  En effet, le Mondial des CCE s’est combiné avec des missions de prospection ‘pays’ organisées par Business France (Singapour, Australie, Japon pour en citer quelques-unes).

Les 2 jours se sont déroulés de façon très rythmée : rendez-vous B2B avec mise à disposition d’une plateforme dédiée aux mises en relation, ateliers pays animés par des CCE locaux permettant d’avoir des informations marché pertinentes et ciblées, conférences et tables rondes sans parler des animations de soirées, moments fort de networking à l’autre bout du monde. Les keynotes ont été assurées par de nombreux intervenants de très haut niveau, pour en citer quelques-uns :

  • Mohan Kumar, ancien ambassadeur d’Inde en France a livré une critique saillante mais bienveillante de la culture Business française qui à serait un frein énorme à notre capacité à nous développer à l’international (ambivalence vis à vis du succès, de l’argent et de la négociation notamment) – « France should be able to punch above its weight if it tried ».
  • Idriss Aberkane, conférencier et essayiste sur l’économie de la connaissance et le biomimétisme comme sources infinies d’innovation « quand on creuse le puit de la connaissance il est impossible d’en toucher le fond ».
  • Pascal Cagni, Chairman de Business France a présenté le regain notoire d’intérêt de la scène internationale depuis l’élection présidentielle et la stratégie de Business France pour capitaliser sur cette nouvelle image positive. « Fini le French Bashing ».

En conclusion, 2 jours riches et intenses, dans une région du monde devenue incontournable, passés à penser autrement, à regarder autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *